Nous connaissons les finalistes du Project Street Twin

23/11/2016

Samedi dernier, à l’occasion de la “Bonneville VIP Launch Party” organisée à  Breda, les finalistes du Project Street Twin pour la Belgique et les Pays-Bas ont été sélectionnés. Parmi les participants néerlandais, Triumph Groningen a été primé pour sa superbe  “ Salt Lake Racer” et, en Belgique, c’est l’originale “Street Tracker” de Triumph Wevelgem qui s’est distinguée. Les finalistes seront eux-même départagés lors d’un dernier vote au Salon de Bruxelles et au Motorbeurs d’Utrecht pour choisir le grand gagnant Benelux.

Depuis le Big Twin Bike Show, où les motos customisées ont été présentées pour la première fois, le public a pu voter pour élire sa moto préférée, sur Facebook, mais aussi sur le stand à Houten. A l’issue de ce premier vote public, un top 3 par pays a été départagé et présenté samedi dernier à un jury d’experts. Ont été élues favorites par le public aux Pays-Bas : la “Salt Lake Racer” de Triumph Groningen ainsi que la “Vintage #54” de Motor Centrum Eibergen et la « Roké Special » de Roké Motors à Mijdrecht. En Belgique, le Top 3 se composait de la “Street Racer” de BMC Assenede, la “Spitfire”de TC Moto et, bien sûr, de la “Street Tracker” de Triumph Welvegem.

Le jury professionnel était composé de Ben Kennepol - Bigtwin, Tim Dekkers - Classic & Retro, Daan Borsje - Moto Adonis, Zoran Holtkamp – Rusty Gold Motorshop, Robin Ernste, Mike de Graeve , Ron Betist – Triumph Twin Community /Triumph Owners Club Nederland ainsi que de Fred Krugger, champion du monde de custom moto, qui a voté à distance. Ils ont évalué les différents projets par rapport à leur look, la créativité, l’originalité, le savoir-faire qui y ont été apportés, les finitions et, bien sûr, le respect du règlement.  Le choix des gagnants n’a pas été chose aisée du fait du haut niveau des différents projets et de la passion qui a entouré les délibérations.  Parmi les participants néerlandais, c’est le carénage Café Racer façonné à la main de la « Salt Lake Racer » qui a fait pencher la balance. Du côté belge, les délibérations auraient pu durer des jours et des jours mais c’est finalement la « Street Tracker » de Triumph Welvegem qui a fait la différence.    

L’objectif du Project Street Twin était de démontrer qu’une Custom Triumph est abordable aussi pour le non bricoleur. C’est pourquoi une limite de prix de vente de la Street Twin transformée avait été imposée  dans le règlement du Build-off.  La valeur totale des différents accessoires et pièces rajoutés ne devait ainsi pas dépasser  5.100€, main d’œuvre comprise, pour un prix de revente maximum de 15.000€ aux Pays-Bas et 14.000€ en Belgique.

La diversité des projets que nous ont livrés les 11 concessionnaires Triumph participant nous montre bien que la Street Twin se prête tout  à fait à la personnalisation.  Et nous sommes aussi très fiers du savoir-faire dont ils ont fait preuve.

Participants Pays-Bas : Roké Motors – Mijdrecht, Triumph Groningen – Groningen, Motorcentrum Eibergen – Eibergen, Blom Motoren – Leusden, Motorcentrum Rijen – Rijen.

Participants Belgique: BMC Assende – Assenede, Promotor – Erpe-Mere, TC Moto – Zaventem, CMB Verdeyen – Tielt-Winge, Triumph Welvegem – Welvegem, Waterloo Bikes – Waterloo.

Dealer Locator

Aucun résultat